Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

widgets

Projet AntiMalware

Locations of visitors to this page
Geo Visitors Map
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape



Recherche

Bienvenue...

... aux visiteurs égarés sur ce modeste blog !

Ici, je me fais plaisir, en conséquence les billets sont assez (très) variés. J'ai tenté de les organiser par catégories (voir sur la gauche).

Le tutoriel "Netvibes pour ceux qui connaissent pas" est ici
Tout sur le hoax/canular du camion gris "72B 381" qui n'existe pas, c'est

Il se peut aussi qu'un billet déjà publié change parfois légèrement au gré de mon humeur, ou s'enrichisse au fil de mes vagabondages et trouvailles sur la toile (cas heureusement le plus fréquent).

Je me réserve également le droit de ne pas conserver les commentaires sans lien avec le billet concerné, les "kikou bisou" ou autres publicités gratuites.
(et si une vidéo ou un lien n'est plus disponible, signalez-le moi, on essaiera d'arranger ça)

Dernière chose, parait-il que le second degré ne serait pas absent de ce blog ...

J'ai mis les commentaires en modération parce que je passe moins souvent mais je suis toujours là...

Sur ce, bonne visite.

Archives

17 août 2011 3 17 /08 /août /2011 11:28

Madame Grès voulait être sculptrice.

Cependant, elle apprit la couture, et en quelques mois devint couturière sous le nom de Mademoiselle Alix, en 1934.

Dès lors, elle "sculpta" des robes aux majestueux drapés et plissés .

"Pour moi, c’est la même chose de travailler le tissu ou la pierre " disait-elle.

  madame-Gres.jpg

Elle se fit connaître en 1935 grâce à la réalisation des costumes de la pièce "la guerre de Troie n'aura pas lieu" de Jean Giraudoux. Robes à l'antique, drapés et plis, déjà. " Comme le texte, ses costumes sont d’une actualité à peine transposée" lit-on. Et la critique, unanime, propose de porter à la ville ses drapés à l’antique.

 

Puis elle fonda sa propre maison en 1942, sous le nom de Madame Grès, "Grès" comme l'anagramme du prénom de son époux, Serge qui utilisait aussi ce nom pour signer ses tableaux, et également en référence  à la matière, le grès, qu'elle aurait tant aimé sculpter.

 

Pendant plus de cinquante ans, elle continua de créer des robes d'inspiration antique, fluides, indémodables et magnifiées par les multiples plis et drapés qui ont fait sa renommée. 

gres-robes-blanches.JPG

Elle faisait réaliser des tissus spécialement pour ses créations, des jersey essentiellement, de soie, naturelle ou artificielle, mais aussi de viscose et de laine, des lainages double-face souples et légers, et ce dans de grandes largeurs.

 

Ses couleurs ? essentiellement les tons neutres comme l'ivoire et l'écru, des tons fanés aussi, mais parfois des couleurs vives.

gres-exhibit.jpg

Sa technique ? une suite de plis plats profonds auquel elle donna son nom. Le "pli Grès" est une succession de plis plats pris dans le droit fil tous les 3 cm. D’une profondeur constante de 1,5 cm, ces plis sont cousus à l’envers et dépassent de 2 mm à l’endroit. Le "pli Grès" est d'ailleurs l'un des trois types de plis portant le nom de leur créateur.

264742_223016541062133_191642470866207_742523_4672439_n.jpg

Madame Grès "sculptait" directement ses robes sur des bustiers aux dimension des corps, fixait les plis avec de nombreuses épingles, avant de couper l'excès de tissus  (elle coupait comme une acharnée, usant trois paires de ciseaux par collection) puis de coudre enfin, dernière étape qu'elle détestait. D'ailleurs, elle réalisa même une robe sans couture en quatre coups de ciseaux dans un jersey de laine tubulaire vers la fin de sa carrière.

225200_208592985837822_191642470866207_652671_6732597_n.jpg

Grâce à sa technique, ses ouvrières spécialisées, ses "drapeuses" parvenaient à réduire des lés de 280 cm de large à 7 cm seulement. La "jupe" de ses robes est constituée des lés utilisés pour le bustier, qu'elle laisse librement retomber. Ce qui donne à ses jupes de jersey drapées une envergure pouvant être comprise entre 13 et 21 mètres linéaires dans le bas (d'où la nécessité des lés de largeurs exceptionnelle).

261507_223015891062198_191642470866207_742517_7635730_n.jpg

Et pourtant, jamais on ne voit d'épaisseurs disgracieuses dans ses modèles. Juste des lignes féminines, pures et fluides qui suivent le corps débarrassé de tout corset, une simplicité apparente mais trompeuse qui magnifie le vêtement et les formes de celle qui le porte.

 

Sur ses précieux petits carnets, elle avait noté les mensurations précises de ses clientes, parmi lesquelles on pouvait compter Marlene Dietrich, Greta Garbo, Grace Kelly, La Bégum, Édith Piaf, la duchesse de Windsor, Jackie Kennedy...

carnet-mme-gres.JPG

Madame Grès, bien que peu connue du grand public, était admirée par ses pairs, notamment Yves Saint Laurent.

 

Contrainte de vendre sa maison à Bernard Tapie en 1984, de voir l'oeuvre de sa vie détruite, elle aurait dit à l’homme d’affaire «Moi, Monsieur, je serai dans les musées ; vous, vous n’y serez jamais ».

 

Elle a eu raison.

 

Aujourd'hui, ses créations sont exposées.

 

Première rétrospective parisienne des créations de Madame Grès (la première a été faite au Metropolitan de New-York !!! ) menée par le musée Galliéra hors les murs. A voir au Musée Bourdelle, où les créations de Madame Grès ne déparent pas à coté des oeuvres du sculpteur.

expo-madame-gres_82888_w460.jpg

 

Page spéciale sur le site de la ville de Paris (avec informations pratiques à la fin)

article du New-York Times consacré à cette expo

photos de la costumothèque

blogretalhos blog en portugais avec de très belles photos

 diaporama (Madame Figaro ... juste 10 photos)

voir aussi la page FACEBOOK "Madame Grès" administrée par les arrières-petits-enfants de celle-ci, d'ou proviennent les photos illustrant ce billet, certaines de ces photos figurant dans l'album que je viens de créer.


 

***l'expo est prolongée jusqu'au 28 août***

Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
15 novembre 2008 6 15 /11 /novembre /2008 22:14
Le prochain festival des Langues aura lieu à Tours les 29 et 30 novembre 2008.
Tours n'est qu'à 1h de TGV de Paris, Le "Vinci" où se déroule le festival est face à la gare, et il y a beaucoup de choses à voir dans les environs (dans la ville et tout autour).

Comme toujours lors de ce festival, il y aura des chants et danses du monde, et surtout les minis cours de présentation des langues.
le site de l'association avec le programme en téléchargement ici

Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
27 septembre 2008 6 27 /09 /septembre /2008 12:30


C’est la saison en ce moment, elles fleurissent partout. Dans presque chaque ville ou village de France ou de Navarre, on demande aux représentants des associations de venir faire acte de présence un week-end pour montrer leur bobine et combien que la ville qu’ils ont choisie pour installer leur assos’ est dynamique (vivi, quand une ville à beaucoup d’associations, ça prouve qu’elle est dynamique, même si le plus souvent l’équipe municipale n’a rien à voir avec les associations en question)

On avait demandé à Sabine de venir représenter son association de joueurs de ce jeu en ligne pour geek dont j’ai délibérément oublié le nom.

Déjà, à l’arrivée, ça avait mal commencé.

Sabine était passée devant le stand des anciens combattants (pas trop sa génération). Puis celui de l’avf (accueil des villes de France association présente dans toutes les villes et proposant des activités aux nouveaux arrivants). Souhaitant demander des renseignements sur les activités de cette dernière, elle s’est retrouvée face à trois clones de la maîtresse à Titeuf (z’avez vu la gueule à la maîtresse à Titeuf ?) en robes à col cravate de chez Damart et mises en plis à reflets roses. Manquaient plus que les foulards sur la tête pour en faire de véritables vamps (version Gisèle ou Lucienne, hein, pas Dita). Et toutes trois tiraient des tronches aussi revêches que celle sde leurs voisins anciens combattants. L’une des mamies tenta un sourire forcé. Sabine ne s’est jamais sauvée aussi vite de sa vie sur ses pattes de vingtenaire, craignant de prendre plus de cinquante ans d’un coup sur la gueule, - ce qu’elle n’était pas prête à assumer - si elle restait plantée là une seconde de plus.

Elle s’est alors dépêchée de rejoindre l’emplacement qui lui avait été alloué.

Son association, ayant un but ludique, avait été classée parmi les associations "pour les jeunes et familles", et avait été installée entre l’association "enfanthéâtre", organisant de petits spectacles ludiques par et pour des enfants, et la ligue de défense des familles.

A ce dernier stand se trouvait déjà une dame vêtue d’un pull cachemire bleu et d’une stricte jupe écossaise. A son cou une croix en or. Trois enfants tirés directement d’une vitrine de "Tartine et Chocolat" l’entouraient.

Puis un monsieur vint les rejoindre. Le genre de type sans âge qui semble avoir raté une vocation de curé, mais qui a une gueule de psychopathe pédophile avec des petits yeux perçants, un sourire vicieux et une gestuelle de tapette évanescente.

Arrivèrent alors, de l’autre coté, les gens de l’association "enfanthéâtre". A peine étaient-ils installés que déboulèrent les premiers mômes accompagnés de leurs familles.

 - Bon, faut commencer à maquiller les petits, ils doivent passer tout à l’heure sur la scène pour faire une ronde.

Et hop ! Sous les yeux ébahis de Sabine, de grandes mallettes contenant des produits colorés s’ouvrirent, et de frais petits minois furent transformés en chats, tigres, loups, chiens… qui partaient fièrement faire leur petit numéro sur l’estrade, avant de revenir au stand.

Or les stands étaient tout petits.
Et certaines familles étaient très très nombreuses : parents, grands-parents, oncles tantes cousins cousines frères sœurs, parrain marraine, le ban et tout l'arrière ban familial en nombre démultiplié, parfois même jusqu’au chien, personne ne voulant devant rater le spectacle du petit dernier.
Tout ce gentil petit monde se pressant devant le stand, c’était une quantité exponentielle de clients à laquelle la ligue de défense des familles ne saurait voulait pouvait renoncer…

Et la ligue passa à l’attaque :
A un monsieur qui, s’étant fait refiler le chien, patientait sagement quelques pas en arrière :
 - Bonjour Monsieur, nous sommes la ligue de défense des familles, je vous donne notre documentation.
 - Ben moi vous savez, j’suis pas d’ici, et j’ai pas de gosses.
 - prenez- quand même notre documentation, Monsieur, vous la donnerez à votre famille qui habite ici.
 - Ouh là là, ya même les horaires de la messe sur vot’truc ! Je vous le rends ! Pô d’ça chez nous !
 - mais c’est très bien la messe !
 - pas pour moi !

Et le monsieur de rendre ostensiblement le dépliant et de se déplacer quelques pas plus loin.
Autre tentative infructueuse vers un deuxième membre de la même famille.
Puis nouvelle tentative vers une nouvelle victime potentielle…

Toute la journée se déroula ainsi. Si on n’a jamais vu une espèce de curé raté et un sosie de Madame Le Quesnoy draguer, fallait venir ce jour là. Ils ont passé leur journée à tapiner afin de recruter dans l’autre assos’. Evitant les familles nord africaines, trop colorées ou trop "Groseille", ils se fichaient bien de cacher le stand et les prospectus de Sabine qui les séparait ignominieusement de leur cible : les familles avec enfants.

Quant aux gens qui auraient pu être intéressés par l’assos de Sabine, ils fuyaient tous devant cette marée de mômes - les trop propres et trop sages d’un coté, qui lançaient des regards  envieux aux peinturlurés braillards de l’autre coté.

les représentants de la ligue de défense des famille, plus collants que des témoins de jéhovah, n’ont jamais compris que leur stand était pas devant celui de Sabine. Mais fallait voir la tête du du curé raté lorsqu’il a répondu, en bafouillant et rouge comme une pivoine, aux questions de deux jeunes femmes assez vulgaires aux décolletés jusqu’au nombril, sous l’œil choqué de la rombière...

Paraît que rien que pour ça, Sabine n’a pas regretté le déplacement…
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
19 juin 2008 4 19 /06 /juin /2008 18:29
Parce que j'aime trop la musique...

Dommage que sur ce widget, il n'y ait que Paris (peut-être d'autres événements vont se rajouter ailleurs, on l'espère)

Et pourquoi pas aller voir les danseurs de rock et de swing sur la dalle de La Défense, à coté du mobile de Calder ? Sissi, il y a de la super zique (moi j'y serai pas, j'ai un autre plan)





Annoncez vos concerts sur Nomao

(et heureusement que je dis que je suis jamais le mouvement, pffff... mais je répète, j'aime trop la musique et j'avoue que j'adore les widgets, ces trucs qui servent pas à grand chose)
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
3 février 2008 7 03 /02 /février /2008 19:18
undefined
'était les 1er et 2 décembre 2007
, au palais des Congrès du Vinci, à Tours (Indre et Loire, à 55 minutes en TGV de Paris).

Plein de mini cours de langues...
... Et toujours un grand moment de bonne humeur en musique, le cours de Tam Tam

babel92

Des spectacles

Association MIRIYAGNOUMA, musiques et danses traditionnelles du Burkina Faso

(J'ai pas filmé le moment où les danseurs effectuent des sauts perilleux... dommage)


Des stands
undefined





















Ici le stand d'une association franco-mongole
(Je me demande à quoi ressemble le son tiré de l'instrument de musique à gauche)
Photo-003.jpg










Là c'est le stand de mail-art, ou art postal


Uu grand bravo à toute l'équipe de Linguafest'37  pour l'organisation annuelle de ce festival très original,
et aux profs de langues tous bénévoles.

Et pour les amateurs de langues, bientôt le salon expolangue
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
28 janvier 2008 1 28 /01 /janvier /2008 22:30
undefined
nfo trouvée sur le site du Ministère de la Culture et de la communication :


L'accès aux collections permanentes de 14 musées et monuments nationaux sera gratuite du 1er janvier au 30 juin 2008.

Sont concernés :

A Paris et en région parisienne :
- le musée Guimet
- le musée de Cluny
- le musée des Arts et métiers
- le musée des Antiquités nationales de Saint-Germain-en-Laye
- le musée national de la Renaissance d’Ecouen
- le musée de l’Air et de l’Espace du Bourget

En province :
- le musée de la Marine de Toulon
- le musée national Adrien Dubouché à Limoges
- le musée Magnin à Dijon
- le palais du Tau à Reims
- le palais Jacques Coeur à Bourges
- le château d’Oiron
- le musée national du château de Pau
- le château de Pierrefonds

Il s'agit d'une expérimentation, nous apprend le site de ce Ministère, qui aura pour objectif d’évaluer l’impact de la gratuité sur l’affluence mais aussi sur la structure du public qui se rend dans les musées. La question est de savoir si un tel dispositif permet d’attirer des visiteurs qui n’ont pas l’habitude de fréquenter les musées.

L’échantillon de 14 établissements retenu pour l’expérience de gratuité totale est représentatif de la très grande diversité des musées nationaux (situation géographique, thème et période traités, contexte local). Cette diversité était nécessaire, afin que l’expérimentation permette de mesurer le seul critère du prix dans la décision de visite, indépendamment de toute autre considération.

Profitons-en !!!

Bonnes visites à tous!


undefined
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
11 novembre 2007 7 11 /11 /novembre /2007 14:12

alphabetl.gif

e prochain festival des langues organisé par  Linguafest'37 aura lieu les 1er et 2 décembre à Tours (37)
80 langues à découvrir, musique et danses, et d'autres surprises...


Image Hosted by ImageShack.us
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 13:42

petits-pas-bleus.gif

bonnes visites
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
4 août 2007 6 04 /08 /août /2007 12:37

L y a quelques jours, j'ai été voir l'exposition consacrée à René LALIQUE au Musée du Luxembourg. Cette expo est  magnifique, mais elle est terminée maintenant.

Etaient présentés des dessins et des bijoux essentiellement, plus quelques vases.
Quel Talent René LALIQUE !
Son ouvre s'inscrit au tournant des XIXème et XXème siècles, dans le courant « art nouveau » dont Hector Guimard et Alphonse Mucha furent d'autres célèbres représentants.

Des dessins jaunis, ébauches de bijoux qui se révéleront d'une incroyable finesse.
Des mélanges de matières jamais faits auparavant (or, pierres précieuses, perles, opales, émail, corne, verre), entre transparence, matité et brillance qui avoisinent en se mettant en valeur dans des bijoux imposants aux lignes superbes.

Sa véritable inspiratrice fut sa compagne Alice Ledru, qu'il rencontra en 1890 puis épousa en 1902. Son visage est présent sur de nombreuses ouvres. Elle décèdera en 1909.A partir de ce moment, il cessera la création de bijoux et se lancera dans le travail du verre.

L'inspiration lui vient également de la nature, les animaux (oiseaux, paons, cygnes, poissons, chauves souris, papillons, libellules, scarabées et autres insectes aux profils inquiétants) et les végétaux (daturas, aubépines, prunus, ombelles, olives, lierre), et également de l'engouement pour les objets japonais alors en vogue à cette époque (une petite vitrine leur est consacrée).

Des photos de l'expo sur le site de madame figaro (diaporama de 12 images)
Autre site présentant des bijoux









collier de chien olives (1899, or, émail, verre,perles)


Les bijoux de René Lalique ont largement influencé J.R.R. Tolkien lorsqu'il a ébauché ses croquis pour son oeuvre. Dans le Film "le Seigneur des Anneaux de Peter Jackson, on voit clairement cette influence. (Cate Blanchett dans le seigneur des anneaux de Peter Jackson)
http://www.theonering.net/features/newsroom/files/033002_jasmine.html (site en anglais)
http://touchstonemag.com/archives/article.php?id=15-01-041-f
(site en anglais)


René Lalique sur Wikipédia

Regrets : 10€ pour une exposition somme toute assez petite, c'est cher.
Le marchandising à la sortie (les images sur transparents sont pas très réussies-quoique le marque page "collier olives" photographié sur papier blanc rend mieux que je ne l'aurais pensé)
L'indication du poids de certains bijoux aurait été intéressante à connaître.

Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article
30 juillet 2007 1 30 /07 /juillet /2007 20:39

eudi 19 juillet j’ai participé à une randonnée allant de Montsouris au champ de mars.


"Après la cité universitaire, un vrai sommet de 75 mètres, celui de la rive gauche dans le parc Montsouris.
Un cheminement dans un dédale de petites rues dans les XIII et XIV° arrondissements, nous conduira aux confins du Montparnasse, un vrai faux mont aux pieds des jardins de l’Atlantique.
Quelques pas et nous quitterons les monts pour le XV° ses places et ses avenues, Bienvenue, de Breteuil, de Ségur, de Suffren pour venir mettre le mot "fin" de la Panamée de ce soir entre Tour Eiffel et Ecole militaire
sur le Champ…de Mars."

Ca faisait très longtemps que je n’avais pas fait de randonnée dans Paris (et les randonnées dans Paris, pffff...)

On est parti un peu en retard, tant mieux, j’étais pas tout à fait à l’heure (ceux qui lisent et qui me connaissent, ne riez pas)
En causant avec les uns ou les autres, j’ai eu l’impression qu’il y avait presque plus de banlieusards que de parisiens.
Merci au monsieur qui m’a expliqué comment reconnaître les immeubles d’avant 1910 et ceux d’après
Repost 0
Published by babel92 - dans Loisirs et sorties
commenter cet article