Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

widgets

Projet AntiMalware

Locations of visitors to this page
Geo Visitors Map
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape



Recherche

Bienvenue...

... aux visiteurs égarés sur ce modeste blog !

Ici, je me fais plaisir, en conséquence les billets sont assez (très) variés. J'ai tenté de les organiser par catégories (voir sur la gauche).

Le tutoriel "Netvibes pour ceux qui connaissent pas" est ici
Tout sur le hoax/canular du camion gris "72B 381" qui n'existe pas, c'est

Il se peut aussi qu'un billet déjà publié change parfois légèrement au gré de mon humeur, ou s'enrichisse au fil de mes vagabondages et trouvailles sur la toile (cas heureusement le plus fréquent).

Je me réserve également le droit de ne pas conserver les commentaires sans lien avec le billet concerné, les "kikou bisou" ou autres publicités gratuites.
(et si une vidéo ou un lien n'est plus disponible, signalez-le moi, on essaiera d'arranger ça)

Dernière chose, parait-il que le second degré ne serait pas absent de ce blog ...

J'ai mis les commentaires en modération parce que je passe moins souvent mais je suis toujours là...

Sur ce, bonne visite.

Archives

14 avril 2008 1 14 /04 /avril /2008 20:00
C'est la faute à la flamme.
La flamme olympique et son parcours chaotique partout où elle passe.

Enfin, où l'on veut la faire passer.

Cette flamme nous rappelle que la Chine est une dictature, ce qu'on oublie régulièrement à force d'y faire des affaires. Où l'on se découvre (presque) tous indépendantistes tibétains, avec ces petits drapeaux (combien savaient à quoi il ressemblait le drapeau tibétain avant le début du mois de mars 2008 ?), revendiquant haut et fort les droits de l'homme pour la Chine, en affichant les anneaux olympiques version "menottes".
Le sport et les jeux, ça devient secondaire.



Où les officiels chinois poussent des hauts cris devant ces revendications sans fondements.

L'armée chinoise n'a jamais envahi le Tibet !

Ben voui, la Chine était là bas depuis le milieu du XIIIème siècle. La dynastie Yuan régnait sur la Chine ET le Tibet.

Et en fait, si l'armée chinoise est montée sur les hauts plateaux tibétains, c'est justement pour faire appliquer les droits de l'homme. Pasque le régime tibétain, c'était l'une des pires féodalités, pire que notre moyen-âge ou la féodalité russe d'avant la révolution : des serfs, des esclaves, et quelques nantis (dont les religieux, évidement) qui profitaient à fond du système et voulaient suuurtout pas que ça change.

Qui était le premier empereur de cette dynastie Yuan ?
Un dénommé Kubilai Khan.
Il n'était pas Han, mais Mongol (de la famille de Gengis...)
Et les Mongols, ils sont assez proches culturellement des tibétains (entre éleveurs de yak, on se comprend...). En tout cas plus proches que les Han.

Et si on voulait remonter avant Kubilai Khan, on pourrait rappeler qu’en 763, ce sont des cavaliers tibétains qui ont pris une partie de la Chine dont Xi’an, une des capitales de l’époque. (Eh oui, à cette époque, on entrait toujours assez cavalièrement sur les terres des voisins...). L’histoire n’est pas si simple.

Bref, comme au 20ème siècle, une affreuse féodalité de type moyenâgeuse persistait au Tibet, les dirigeants communistes chinois (démocrates devant l'éternel, et libérateurs de tous les travailleurs opprimés) ne pouvaient supporter cela à leurs frontières. Ils y ont donc mis bon ordre (chinois). Donc il faut enlever la paille de l’œil du voisin. Où ça il y a une poutre ? ? Ah ouiiii, pour la gym !

Ou comment les gouvernants chinois nous renvoient la notion de féodalité (qui vient de chez nous) pour se poser en libérateurs des droits de l'homme...
Chacun appréciera.


Je peux pas m'empêcher de pense que c'est exactement ce qu’a dit le gouvernement américain pour aller en Irak. Libérer le peuple irakien opprimé par l'affreux dictateur Saddam.

En 1991, saddam aussi avait voulu libérer le peuple koweïtien qui l'avaient appelé à l'aide (si si, il l'avait assuré !) contre leur prince régnant (là, ça avait été une trèèèès mauvaise idée).

De toute manière, comme le dit si bien le proverbe, quand on veut tuer son chien (pas forcément pour l’accommoder à la sauce chinoise), on dit qu’il a la rage.

Bref, le peuple tibétain a été libéré du joug de ses oppresseurs (zavaient rien demandé), et nul doute que leurs sauveteurs les ont fait pleinement bénéficier des avantages de leur sympathique révolution culturelle.

Il y a une chose à laquelle je ne peux m'empêcher de penser : si le régime tibétain avait été si obscurantiste, les défenseurs des droits de l'homme auraient forcément dénoncé cet état de fait un jour ou l'autre ! Et le régime tibétain aurait été forcé d'évoluer. Zont pas de pétrodollars-qui-achètent-tout comme les princes saoudiens (tiens ! Bonne idée ! Suggérer aux dirigeants chinois d'aller leur expliquer les droits de l'homme, ya du boulot !). Et je vois mal le Dalaï Lama se constituer une armée dernier cri.

Si jamais un jour le Tibet redevient autonome ou indépendant (mais faut pas rêver), ce ne pourra plus être sous la forme de l'ancien état féodal d'autrefois. D'ailleurs, aujourd’hui, à Dharamsala, en Inde, il y a un parlement tibétain et un gouvernement tibétain en exil.

Et si les tibétains ont l'autonomie ou l'indépendance, ce sont les Ouighours et les Mongoles qui vont la réclamer aussi. Ca non plus, ça plait pas aux gouvernants chinois.

De l’Himalaya, on domine toute l'Asie d'en haut. Ainsi que tous les grands fleuves, chinois ou indiens, qui en descendent. La mainmise du pouvoir chinois sur ce territoire lui permet également d’appuyer quelques autres revendications territoriales sur des zones frontalières à l’ouest, peuplées de chèvres et de glaciers, faisant partie du "Cachemire", et que se disputent accessoirement les soldats indiens et pakistanais (qui tiendra le plus longtemps son camp sur des glaciers inhabitables ?). Sans omettre les mines d’uranium des montagnes (bien laisser la radioactivité se répandre tout autour, avec toutes les conséquences qui en découlent).

S’il reste encore des tibétains. Parce que les autorités chinoises font des promos sur les départs au Tibet. C'est l'opération '"envoyer un maximum de chinois pour que les Tibétains soient minoritaires chez eux". Et une femme tibétaine enceinte qui a un problème, c'est l'avortement. Puis la stérilisation. Comme ça, ya plus de problème, et pas de cadavre. (suggestion : envoyer Christine Boutin là bas ?)

Les Tibétains sont défavorisés dans leur propre pays.
Quant à leur drapeau, ou les photos du Dalaï-lama, leur simple possession peut amener en prison.
La langue tibétaine et ses différents dialectes ? En passe de disparaître ! (
*)



Et où est le Panchen lama ? Qui est le dernier à avoir vu ce jeune garçon ?

Mais en dehors du Tibet, les droits de l’homme ?

Parce qu'on centre tout sur le Tibet, comme si on oubliait que les droits de l'homme ne concernent pas que le territoire tibétain, mais aussi le reste de la Chine.

Pratiquer une religion chrétienne (catholicisme, orthodoxie..) en Chine semble être bien difficile.

Quant à bloguer tranquillement au Tibet ou en Chine  ?

6 janvier 2006 :
Microsoft est critiqué pour avoir censuré un blogueur chinois
12 juillet 2006 : Un blogueur chinois libéré après 140 jours de prison
11 novembre 2007 : He Weihuan un blogueur chinois interné de force : Yahoo complice
10 décembre 2007 : Un blogueur chinois interpellé pour avoir enquêté sur la colère des éleveurs de fourmis
Mercredi 13 février 2008 : Le blogueur chinois Hu Jia est emprisonné en Chine pour incitation à la subversion.

Petite pensée pour tous les autres blogueurs dont on n'entendra jamais parler et
un autre article sur le sujet.
Je me demande si les mails et posts du spectateur lambda des jeux olympiques seront surveillés comme des blogueurs chinois de base…

Quant à la flamme olympique, qui doit passer par l’Everest ! quelle connerie ! On se plaint suffisamment du réchauffement de la Terre, faut qu’on aille porter une flamme (même petite) sur ces neiges éternelles, avec les journalistes, les schtroumpfs des services de sécurité chinois et autres spectateurs, qui vont tout dégueulasser. Et va falloir la faire brûler là haut, la torche, alors qu’il n’y a pas assez d’oxygène…

Je sens que les schtroumpfs ont pas fini d’avoir du (sale) boulot. La preuve
ici et

En tout cas, c’est la flamme de la révolte qui brûle au Tibet.
http://info.france2.fr/dossiers/monde/41846112-fr.php



Partager cet article

Repost 0

commentaires