Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

widgets

Projet AntiMalware

Locations of visitors to this page
Geo Visitors Map
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape



Recherche

Bienvenue...

... aux visiteurs égarés sur ce modeste blog !

Ici, je me fais plaisir, en conséquence les billets sont assez (très) variés. J'ai tenté de les organiser par catégories (voir sur la gauche).

Le tutoriel "Netvibes pour ceux qui connaissent pas" est ici
Tout sur le hoax/canular du camion gris "72B 381" qui n'existe pas, c'est

Il se peut aussi qu'un billet déjà publié change parfois légèrement au gré de mon humeur, ou s'enrichisse au fil de mes vagabondages et trouvailles sur la toile (cas heureusement le plus fréquent).

Je me réserve également le droit de ne pas conserver les commentaires sans lien avec le billet concerné, les "kikou bisou" ou autres publicités gratuites.
(et si une vidéo ou un lien n'est plus disponible, signalez-le moi, on essaiera d'arranger ça)

Dernière chose, parait-il que le second degré ne serait pas absent de ce blog ...

J'ai mis les commentaires en modération parce que je passe moins souvent mais je suis toujours là...

Sur ce, bonne visite.

Archives

8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 18:42
Cétait le 8 décembre 2006

INDOCHINE A BERCY

une ambiance incroyable

Voir aussi l'album photo

dommage de filmer avec un vieux téléphone portable ! on fait avec le matériel du bord !!!

3 nuits par semaines
j
'ai demandé à la lune...
l'aventurier...inoubliable

ah les souvenirs...

une unique file interminable avant d'entrer dans Bercy. Les sièges déjà tous réservés pour le copain qu'on attend.

Une estrade, telle un podium de mannequins, qui s'avance dans la foule. Deux écrans géants de chaque coté de la scène, qui diffuseront des images du dernier album pendant tout le spectacle. Au début, les joueurs de tambours pendant plusieurs minutes.

une foule ou tous les ages étaient représentés. j'ai demandé à la lune : Nicolas s'est arreté de chanter : la foule chantait plus fort que lui.

A la fin du spectacle, les spectateurs qui se hissent sur la scène, faisant la bise à Nicolas et allant derrière, sur la scène.

Petit regret : Nicolas n'a pas présenté ses musiciens. Gros regret : Les enceintes trop saturées. Dommage

Repost 0
8 février 2007 4 08 /02 /février /2007 16:18
Caravanserai
Une magnifique chanson tiré de l'album "An Ancient Muse"
voici la traduction française que j'ai réalisée

Paroles et Musique de Loreena McKennitt




 ette vie en clin d’œil est comme une étoile du matin

Un soleil couchant, ou des vagues roulant à la mer

Une douce brise ou un éclair dans la tempête
Un rêve dansant dans toute l'éternité

Le sable était chatoyant dans la lumière matinale
Et dansant derrière les dunes si lointaines
La nuit retenait la  musique si douce si longuement
Et là nous avons reposé jusqu'à la fin du jour

Nous nous sommes réveillé ce matin à l'appel en avant
Nos chameaux harnachés, nos howdahs remplis
Le soleil se levait à l’orient
Juste comme nous partions à l’appel du désert

Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi

Les tentes rapetissaient comme nous chevauchions au loin
Sur la terre qui nous remémorait tant de jours passés
Les mois de paix et toutes les années de guerre
Les vies d’amour et toutes les vies de frayeur

Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi

Nous avons croisé des lits de rivière entièrement creusés dans la pierre
Et en haut des plus fabuleuses montagnes jamais connues
Au-delà des vallées dans la chaleur desséchante
Jusqu'à ce que nous atteignions le caravansérail

Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi
Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi

Quelle est cette vie qui me tire au loin
Quelle est cette maison où nous ne pouvons rester
Quelle est cette quête qui me tire en avant
Mon cœur est plein quand tu es à mon coté

Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi
Appelant, désirant, tirant, la maison vers toi




Cette chanson a été inspirée à Loreena McKennitt notament par son séjour dans une famille nomade de Mongolie en septembre 2003. la vidéo est ici.

Ce voyage faisait suite à l'annonce de la découverte là-bas de momies aux cheveux roux. Selon une thèse récente, les ancêtres des celtes pourraient être originaires de cette contrée.

La chanson a été interprétée pour la première fois en public le 4 aout 2005 au Canada, et la seconde lors des fameus
es "noches de la Alhambra", Grenade, mi-septembre 2006.

Remarquez, sur la vidéo du concert de Grenade, que Loreena interprète le premier couplet à la harpe et les autres au piano. Regardez aussi les musiciens à l'arrière plan, avec la vielle à roue (hurdy-gurdy), le oud.

On peut télécharger la version radio de cette chanson sur certains sites de fan de Loreena.

Voici ce qu'est un CARAVANSERAIL



Repost 0
Published by babel92 - dans Loreena McKennitt
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 23:41
Superbe chanson du dernier album de Loreena McKennitt
je vous en propose ici une traduction en Français

Paroles et musique de Loreena McKennitt

hanson de Pénéloppe



Maintenant que le temps est venu
Bientôt le jour ne sera plus
Là sur un lointain rivage
Tu m’entendras dire

interminable comme un jour d’été
Profond comme la mer de vin sombre
Je garderai ton cœur avec moi.
Jusqu'à ce que tu me reviennes

Alors comme un oiseau je volerai
Haut à travers les airs
Jusqu’aux pleins rayons du soleil
seulement pour te retrouver

Et dans la nuit quand nos rêves sont immobiles
Ou quand le vent appelle librement
Je garderai ton cœur avec moi
Jusqu'à ce que tu me reviennes

Maintenant que le temps est venu
Bientôt le jour ne sera plus
Là sur un lointain rivage
Tu m’entendras dire

interminable comme un jour d’été
Profond comme la mer de vin sombre
Je garderai ton cœur avec moi.
Jusqu'à ce que tu me reviennes

ici la vidéo de cette chanson, enregistrée lors d'une douce nuit d'été dans le palais de Carlos V à l'Alhambra de Grenade, Espagne (septembre 2006)



Cette chanson, témoignage de celle ou celui qui attend l'autre, parti pour un long voyage, me rappelle, comme par un effet d'écho, une chanson basque populaire, une métaphore sur
celui qui laisse partir l'autre afin qu'il puisse être libre et voler comme un oiseau...

hegoak...les ailes...the wings...

"Si je lui avais coupé les ailes
Il aurait été à moi
Il ne serait pas parti
Mais ainsi
Il n'aurait plus été un oiseau
Et moi c'est l'oiseau que j'aimais."




Repost 0
Published by babel92 - dans Loreena McKennitt
commenter cet article
6 février 2007 2 06 /02 /février /2007 18:56

irafe !

Elle s'est trouvé un copain éléphant.
Et ils regardent l'avenir ensemble...
Peut être qu'ils rêvent de la maison sur le mug
regardez si c'est pas beau...


Repost 0
5 février 2007 1 05 /02 /février /2007 23:22


on premier post sur un blog !!!

Est ce que ça se fete ???

Pour le contenu du message, je sais, je suis en retard, comme toujours, ce qui ne va pas etonner ceux qui me connaissent
mais c'est de tout de meme de bon coeur que je vous souhaite tous mes ....






ici un résumé absolument hilarant de 2006 en chanson, à voir absolument
Repost 0
Published by babel92 - dans le reste...
commenter cet article