Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

widgets

Projet AntiMalware

Locations of visitors to this page
Geo Visitors Map
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape



Recherche

Bienvenue...

... aux visiteurs égarés sur ce modeste blog !

Ici, je me fais plaisir, en conséquence les billets sont assez (très) variés. J'ai tenté de les organiser par catégories (voir sur la gauche).

Le tutoriel "Netvibes pour ceux qui connaissent pas" est ici
Tout sur le hoax/canular du camion gris "72B 381" qui n'existe pas, c'est

Il se peut aussi qu'un billet déjà publié change parfois légèrement au gré de mon humeur, ou s'enrichisse au fil de mes vagabondages et trouvailles sur la toile (cas heureusement le plus fréquent).

Je me réserve également le droit de ne pas conserver les commentaires sans lien avec le billet concerné, les "kikou bisou" ou autres publicités gratuites.
(et si une vidéo ou un lien n'est plus disponible, signalez-le moi, on essaiera d'arranger ça)

Dernière chose, parait-il que le second degré ne serait pas absent de ce blog ...

J'ai mis les commentaires en modération parce que je passe moins souvent mais je suis toujours là...

Sur ce, bonne visite.

Archives

17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 14:30
En France, on a un ministère de la culture et de la communication.
Bien lire "Et de la communication"
Alors le ministère, il communique.

Par exemple, prenons la loi dite "Hadopi"

Le but annoncé de cette loi est de protéger les droits des artistes.
Aussi le ministère a fourni une liste d'artistes ayant pétitionné en faveur de cette loi.
Soit 10 000 artistes.
Oui, 10 000  !!! sauf que... ben yen aurait en fait beaucoup moins, (sans compter ceux qui se sont dédits à l'instar de Cali ou n'ont rien signé comme Mademoiselle K)

Les opposants à cette loi ?
Juste cinq gus dans un garage qui font des mails à la chaîne, (et que personne n'a dénoncés comme spammeurs, c'est curieux). Et même pas autant que de députés planqués derrière un rideau afin de faire capoter le vote d'une loi au dernier moment, pendant que leurs collègues sont partis manger.

D'ailleurs, les spams, j'ai plutôt l'impression qu'ils ont fonctionné dans l'autre sens, anéfé (non c'est de la com') :


Pour arranger encore mieux les choses, on modifie l'article de l'encyclopédie wikipédia consacré à cette loi.

Et toujours cette même loi donne l'occasion à notre chère ministre de la culture et de la communication de communiquer. Notamment de déclarer que l'accès à internet ne pouvait pas "être considéré comme un droit fondamental", anéfé. On se demande pourquoi et en vertu de quoi certains en seraient exclus ???

Mais malgré tous les louables efforts du ministère de la culture et de la communication en sa faveur, la loi est rejetée une première fois. (la faute à des planqués de derrière le rideau, qu'on vous dit !)

Alors la loi, on la représente. Jusqu'à ce qu'elle passe !!!

Or il reste toujours des opposants à cette bonne loi, même là où il devrait pas y en avoir, anéfé.

(non, je parle pas que des députés de la majorité qui étaient contre, et qu'on a empêché de communiquer)

Chez l'ami tf1. Notoirement pour la loi. (désolé, j'ai pas trouvé de lien, cette information aurait du rester notoirement secrète).

Mais ça a pu s'arranger grâce à un mail  ('reusement, au ministère de la culture on connait les adresses mail des responsables de tf1) :

"Bonjour, Jean-Michel, vous avez des salariés qui, manifestement, aiment tirer contre leur camp. Cordialement"

 Le salarié de tf1 qui avait osé exprimer son avis discutable sur Hadopi - à titre purement personnel - à sa députée a été licencié. L'honneur est sauf.

Yen a même qui prétendent qu'il y aurait eu des pressions du ministère sur la chaîne.

La ministre, interrogée sur le sujet, a d'abord dit qu'à sa connaissance, c'était absurde, qu'il n'y avait pas eu de mail envoyé à tf1.

Pis après, quand même tf1 écrit noir sur blanc que le mail venait du ministère, elle indique qu'elle va diligenter une enquête, (qui n'aura pas besoin d'aller bien loin, vu que c'est le numéro trois du ministère, le directeur adjoint de cabinet, qui a envoyé le mail).

Elle parle alors d'une "regrettable erreur", anéfé. Mais pas d'excuses, faut pas exagérer quand même, même si ça a abouti au licenciement d'un gars. (moi je suis persuadée qu'elle ne la regrette pas, cette "erreur", qui n'est pas le fait du hasard)

L'expéditeur du mail propose sa démission. Qui lui est refusée. Il est mis à pied, privé de chauffeur et de prime. (Le pauvre !) Cependant, "Il conserve son traitement d’inspecteur des Finances " nous rassure le Canard Enchainé. Un mois de vacances. Ouf.

La loi a enfin été votée. Ouf encore.

Et ceux qui l'ont votée ont tout compris de quoi ils causaient :



Alors je comprends vraiment pas pourquoi ya des gens qui réclament à cors et à cris la démission de la ministre de la culture et de la communication. Pourtant, avec tout le mal qu'elle s'est donnée pour faire correspondre la réalité avec son projet de loi en communication !!!

Aux dernières nouvelles, elle serait à Cannes, au festival.
Gageons que Besson (Luc) et d'autres potes lui ont gardé des billets d'entrée pour quelques petites fêtes en récompense.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Le Comédien 19/05/2009 00:21

Pffff, dire qu'on ne pourra même plus télécharger Star Trek en douce... Mouhahahahaha !Bon, ce n'est qu'une rumeur, mais l'Albanul pourrait peut-être bientôt céder la place à un vrai ministre de la Culture (on peut rêver) :http://www.lepost.fr/article/2009/05/18/1541076_si-sarkozy-me-propose-le-ministere-de-la-culture-je-ne-sais-pas-ce-que-je-repondrai.html

babel92 20/05/2009 20:48


Ben pourquoi veux tu le télécharger ce film, puisque tu l'as détesté ?

J'étais pas au courant de cette rumeur. Et un cadre LVMH pour faire bling-bling au gouvernement !!


MiC 17/05/2009 22:09

ma conclusion à moi, qui n'engage que moi, c'est que tout ceci n'est qu'une question de gros sous et de gros égo. l'intérêt du citoyen..... tout le monde s'en tape !pour le fun : http://linuxmanua.blogspot.com/2009/04/10-antidotes-anti-hadopi.html

babel92 17/05/2009 23:55


De gros égos des bons copains de notre cher président (tiens, on l'a pas entendu sur la victime de tf1).
Merci pour le lien, j'en ajoute un autre qui vaut son pesant de cacaouètes :
http://petaramesh.org/post/2009/03/10/Hadopi-dans-ta-face-ou-larroseur-arrose


walkmindz 17/05/2009 17:51


1- D’un côté, nous avons une industrie culturelle déclinante n’assumant pas le proxénétisme économique et la pandémie infantilisante qu’elle exerce sous le regard de son débiteur. Celui-ci est à la fois une fondation philanthrope de gestion nationale et une entreprise d’import/export.
2- De l’autre côté, nous avons une infinité de niches de population n’ayant rien à voir les unes avec les autres, mais faisant front par principe de précaution. Nous prouvant par la même occasion à quel niveau de léthargie se trouvent nos sociétés occidentales pour qu’un luxe devienne une lutte nécessaire.
3- Au centre, se trouve le gros du troupeau qui n’a pas d’avis et fait preuve d’intelligence situationniste ou d’indifférence banale sur ce combat qui est à la fois d’avant-garde et d’arrière-cour.
4- Dans toutes les batailles, il y a des pertes acceptables. Mais comme nous ne prenons plus plaisir à nous salir les mains avec une de ces barbaries ancestrales, les invectives servent de nos jours de courroux médiatique ou de Hit Combo virtuel pour le bonheur des voyeurs générationnels et des lâches éternels.
5- Quand on pratique l’affrontement constant ou la paix commémorative pour occuper son temps, c’est que l’on est plus en mouvement. Alors la guerre civile des flux a-t-elle un sens ?
La suite ici :
http://souklaye.wordpress.com/2009/03/13/creation-internet-et-insultes-gratuites/