Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

widgets

Projet AntiMalware

Locations of visitors to this page
Geo Visitors Map
Page copy protected against web site content infringement by Copyscape



Recherche

Bienvenue...

... aux visiteurs égarés sur ce modeste blog !

Ici, je me fais plaisir, en conséquence les billets sont assez (très) variés. J'ai tenté de les organiser par catégories (voir sur la gauche).

Le tutoriel "Netvibes pour ceux qui connaissent pas" est ici
Tout sur le hoax/canular du camion gris "72B 381" qui n'existe pas, c'est

Il se peut aussi qu'un billet déjà publié change parfois légèrement au gré de mon humeur, ou s'enrichisse au fil de mes vagabondages et trouvailles sur la toile (cas heureusement le plus fréquent).

Je me réserve également le droit de ne pas conserver les commentaires sans lien avec le billet concerné, les "kikou bisou" ou autres publicités gratuites.
(et si une vidéo ou un lien n'est plus disponible, signalez-le moi, on essaiera d'arranger ça)

Dernière chose, parait-il que le second degré ne serait pas absent de ce blog ...

J'ai mis les commentaires en modération parce que je passe moins souvent mais je suis toujours là...

Sur ce, bonne visite.

Archives

12 janvier 2008 6 12 /01 /janvier /2008 11:25

la demande (
générale) de Cleia (dont le haut du crane
aujourd'hui doit tout juste émerger d'une rangée de vêtements soldés), je fais l'article pipole sur Barbie et Ken au club Med.

J'ai rassemblé laborieusement mes maigres souvenirs pour me remémorer les observations d’ "Elle" une personne les ayant vu plus que moi.
undefinedC’était dans un pays gorgé de soleil cet été. A quelques heures de vol de Paris sous la brume. Ce n’était pas tout à fait au Club Med, mais ça aurait pu.

"Elle" les a tout de suite remarqué, ce jeune couple au physique surfait : Barbie et Ken s’offraient leur semaine de vacances au Club Med.

Dans la même série, il n’y a pas qu’eux qu’elle a remarqué : ses voisins de chambre aussi, qui s'efforcent de parler plus fort que leur musique techno :
(voix de gars avec accent marseillais) : un, deux, trois, quatre, un, deux, trois, quatre…allez ! on recommence !
(voix de fille qui en a marre) : encooore ! c’est duuur !

Dans la chambre à coté, le voisin faisait faire de la gym à sa copine.

De la gym la nuit aussi … mais différente :
(craquements de matelas qui grince) : crouinc crouinc crouinc
(couinements saccadés de petite souris) : hiiii hiiii hiiii

….
Un jour, depuis le rez de chaussée, "Elle" a pris l’ascenseur avec Barbie et Ken
Ils sont rentrés dans la chambre à coté de la sienne.
Les voisins gymnastes et bruyants n'étaient autre que Barbie et Ken....

Barbie, la petite vingtaine, fausse maigre (merci les régimes), fausse blonde (merci loréal) sapée façon bimbo de prisunic.
Ken, environ la quarantaine, crâne rasé (de l'art de cacher un début de calvitie), musclé, ventre plat, fait semblant de ne pas rouler des mécaniques, et a définitivement abandonné tout tee-shirt ou chemise (putaing ! quand on passe autant de temps à la salle de gym, faut que ça se voie ! ! !).

Ils passent toutes leurs journées allongés à la plage en plein soleil, sans parasol, du matin au soir. Pour entretenir le bronzage des cabines U.V.
Lui feuillette des revues de tuning automobile. Elle lit passionnément "ici paris" avec Britney et ses clones en couverture.

La vie continue, ponctuée de phrases révélant un quotidien palpitant auquel participe involontairement "Elle" la voisine :
- bon ben je finis de me limer les ongles, et après j’irai faire un petit pissou.

Il y eut aussi une grosse scène de ménage durant la semaine.
Même chez Barbie et Ken la vie n’est pas toute rose.
Et quand on s’engueule au-dessus d’une musique techno, dans un hôtel 1er prix pour touristes, forcément qu’on en fait profiter les voisins.
undefined
Le lendemain après une nouvelle séance de gym rythmique nocturne, tout allait mieux.
Même qu’on n’entendait plus de musique.
Sachant que le petit nid-d’amour-salle-de-gym se trouvait au bout du couloir du dernier étage et que ce n’est pas "Elle" la voisine immédiate qui s’est plainte, il semblerait que d’autres n’aient pas apprécié de participer indirectement à la vie trépidante de Barbie et Ken.

Les séances de gym ont néanmoins continué plus calmement, et avec quelques variantes :
(Ken avec accent marseillais) : un, deux, un, deux,…allez ! on reprend !
(Barbie épuisée) encooore ! Ca fait maaal !


Barbie est là pour mettre en valeur son Ken-pygmalyon. Un bô mec narcissique comme ça ne peut pas se contenter d'un thon, ou d'une nana ordinaire. Barbie a intérêt à suivre. Les régimes (rester mince), les cours de gym (rester ferme) et être prête pour le prochain casting. Bref, faut montrer que le mec se tape une meuf canon.
Jamais "Elle" ou moi ne les avons vu rire ou sourire. De toute manière, ces muscles-là, les zygomatiques, quand on les travaille, ça donne des rides.

Mais attention Barbie, la vraie vie n’est pas celle des poupées : si Barbie a viré Ken pour le remplacer dans le monde des jouets, dans la vraie vie, c’est Ken qui risque de voter ta sortie du loft au premier bourrelet.
Et contrairement au coffret "Barbie divorce", ça m’étonnerai que tu repartes avec la maison de Ken et la voiture de Ken…

Pas facile la vie de Barbie.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

MiC 19/01/2010 23:11


je sais, je radote... mais ce que l'humanité peut me fatiguer


babel92 23/01/2010 00:50


C'est toute la richesse et la diversité de l'humain. Et tant qu'on a pas à fréquenter ceux qu'on veut pas ... faut sortir la panoplie de sociologue-zoologue. Ya parfois des trucs à pas louper


cleia 19/01/2008 23:09

YYYYYYYYEEEEEEEESSSSSSSSSSSSSSSSSS!!!!!!! Euphorie totale, je vais me péter les zygomatiques!!! Merci de l'avoir mis en ligne!PS/ j'ai pu tout lire, même le début parce que ce sont des soldes pou-rries cette année....

babel92 19/01/2008 23:10

Aaaaahhhhhhhhhh je me doutais bien que tu allais l'aimer çui-la !